Ouh les vilains !

Des fumeurs chez moi !

Zou, dehors, sur le balcon !

 Quelle honte !

Me provoquer ainsi, sans scrupule !

 Je m’y attendais mais le redoutais.

J’ai vaincu la clope sournoise des disputes amoureuses,

J’ai aujourd’hui vaincu l’envie de m’aérer innocemment sur mon balcon.

Mais je pleure…

 

Publié dans : Sevrage |le 24 août, 2007 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 4 septembre, 2007 à 20:35 Mohand écrit:

    Cela fait un moment que nous avons plus de vos nouvelle…
    Vous avez un style tres classe. J’espere pouvoir vous lire tres bientot.
    Amoureusement, le plus grand de vos fan.

Laisser un commentaire

Neuf mois et plus |
Bagheera, une amie qui vous... |
hey iris_ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lubna :Oui a la différence ...
| chrisfri
| blogmemy