Elle est vicieuse

Quatrième jour de défume aujourd’hui et tout est loin d’être gagné. L’envie est vicieuse, elle revient sur la pointe des pieds en espérant m’avoir.

Coup de mou hier : triste. Envie de rien, ou presque. Mieux dormi mais au matin et en soirée je tousse et suis enrouée, comme si je venais d’en fumer une. J’aimerais qu’on me fiche la paix.

Des tensions maintenant dans mon couple alors que la nicotine est censée avoir disparu de nos corps. Elle nous pousse à nous rejeter, l’un l’autre, la faute alors qu’on devrait se soutenir. On est aigris. On n’admet pas que c’est le sevrage qui nous rend comme ça et on remet tout en question. On ne devrait pas, c’est pas le moment…

Il est parti voir ses copains, j’espère juste qu’il ne se fera pas avoir, que la clope ne sera pas ma rivale aujourd’hui.

Publié dans : Sevrage |le 13 août, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Neuf mois et plus |
Bagheera, une amie qui vous... |
hey iris_ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lubna :Oui a la différence ...
| chrisfri
| blogmemy