Crise de conscience

J’ai arrêté aujourd’hui. Je fume depuis 10 ans. Un paquet par jour ces dernières années.

J’ai tendance à me réjouir de cette première journée passée sans fumer une seule cigarette mais peut-être ne le faudrait-il pas. Même malade à en crever, j’ai toujours trouvé la petite énergie nécessaire pour m’en griller une. Et aujourd’hui, bien évidemment, je suis fière de moi. Je sais pourtant que je me lance dans une grande entreprise, que je ne deviendrai pas non-fumeuse en un jour et surtout que je ne détesterai pas la cigarette en un jour, même si je m’en persuade.

J’ai pensé à la cigarette toute la journée, et si j’écris ce blog…vous vous doutez. Cela ne m’a pourtant pas trop pesé. J’ai essayé d’analyser mon ressenti. Essayé d’être heureuse de ce changement de vie. Essayé de ne pas trop dramatiser cet arrêt. Evité de me dire : c’est trop dur ! J’ai beaucoup regardé les fumeurs en essayant de me satisfaire de n’être plus des leurs. J’ai compté le nombre de cigarettes qu’ils enchaînaient à la terrasse d’un café. Je me suis vue. J’ai essayé de ne pas aimer. Beaucoup d’essais, en somme, à transformer dans les prochains jours!

J’ai gardé bien au chaud dans mon sac mes petites granules homéopathiques contre l’envie de fumer et l’irritabilité. J’espère avoir bien fait. Mon chéri ne m’a pas exhorté à les sortir. C’est que je devais être supportable… ou qu’il était trop préoccupé ; lui aussi a arrêté aujourd’hui.

Ma motivation est encore, à une heure du matin, à son maximum. Je suis contente de ce début. Ma pensée reste positive. Je ne regrette pas d’avoir lu hier le livre d’Allen Carr, si controversé. J’en ai tiré de petites phrases leitmotiv qui me confortent dans l’envie d’arrêter de fumer, dans l’idée que le plaisir de fumer n’est qu’un leurre. Et puis, je pense, je l’avoue, à un bébé…

 

Publié dans : Sevrage |le 10 août, 2007 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 11 août, 2007 à 2:11 mohand écrit:

    Ma petite demoiselle,
    Ton discours m’a interpellé, et je trouve que tu es une femme très courageuse. J’espere que tu vas tenir, je suis de tous coeur avec toi.
    Bon courage…

  2. le 9 mars, 2008 à 16:21 sigue écrit:

    accroches toi et bientot ce ne seras plus qu’un mauvais souvenir.bon courage et bravo

Laisser un commentaire

Neuf mois et plus |
Bagheera, une amie qui vous... |
hey iris_ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lubna :Oui a la différence ...
| chrisfri
| blogmemy